Web

Fika: to have coffee – ou l’art de promouvoir le mode de vie suédois, par l’Institut suédois

Quand il s’agit de promouvoir la culture suédoise à l’étranger, on peut faire confiance à l’Institut suédois, très actif sur Youtube et les réseaux sociaux qui sont devenus des outils indispensables pour la communication et un moyen efficace de promouvoir une culture dans le monde.

fika

Il y a quelques jours, l’Institut suédois publiait sur Youtube le sixième et dernier épisode de sa nouvelle web-série, Fika: to have coffee. L’occasion pour nous de revenir sur un élément clé de la culture suédoise. Derrière un titre qui définit sèchement le terme fika: prendre un café, se cache une mini série déclinant toutes les nuances d’un concept, un rituel, une pratique centrale du quotidien des suédois.

 Le Fika pour les nuls

On a beau essayer de trouver des équivalents, il est difficile de comparer le fika à d’autres pratiques qui nous sont familières. Ce n’est pas une pause café, ce n’est pas notre apéro et ce n’est pas un tea time non plus. Du premier au dernier épisode, on nous explique pourquoi cette pratique est si spéciale. Au lieu de paraphraser, on vous laisse découvrir ou redécouvrir en vidéo.

Après avoir regardé cette web-série, vous comprendrez mieux pourquoi les refill de café moulu sont gratuits à l’Institut suédois de Paris et en général dans la plupart des cafés en Suède. Hashtag bon plan. Hashtag nuit blanche aussi.

Les suédois, plus grands consommateurs de café, mythe ou réalité ?

On entend souvent dire que les suédois sont les plus grands, ou du moins font partie des plus grands consommateurs de café au monde et cette web-série tend implicitement à renforcer cette idée. Mais qu’en est-il vraiment ?

Et bien sachez qu’au classement des plus gros consommateurs mondiaux, la Suède ne fait pas partie du top 5, puisqu’il faut aller la chercher à la 6ème place avec 8,2 kg/an par habitant, derrière les Pays-Bas, le Danemark, l’Islande, la Norvège et la Finlande très loin devant avec 12kg/an par habitant. La Suède est donc le pays scandinave où l’on boit le moins de café, de quoi faire tomber un mythe. Cependant, cela montre que le fika se caractérise surtout par ses aspects social, culturel et convivial plus que par les quantités (énormes) de café/thé que l’on ingurgite.

Skål!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s