Arts

Exposition : Le Divan de Liv, à l’Institut Suédois

Du 13 mai au 23 octobre 2016, l’Institut Suédois vous fait découvrir l’art de Liv Strömquist, auteure de bande dessinée, dans l’exposition « Le Divan de Liv – ou l’art de Liv Strömquist de réunir Whitney Houston et Sigmund Freud en BD ».

SAM_4984

« – Qu’est-ce que vous faites là ? – Euh… Rien ! ». Photo : Lucas Hesling

Il faudra néanmoins attendre le 30 août pour venir voir l’exposition, car depuis le 10 juillet, l’Institut Suédois est en pause estivale.

Liv Strömquist est née en 1978 à Lund, en Suède, mais vit et travaille à Malmö. Icône de la BD suédoise, elle a publié de nombreux ouvrages. Scénariste et dessinatrice de ses oeuvres, ses sujets tournent souvent autour de problématiques féministes et engagées, avec une satire du patriarcat, en mêlant toujours analyse scientifique et humour. C’est le cas de ses deux dernières bandes dessinées traduites en français, Les Sentiments du Prince Charles et L’Origine du monde, publiées chez Rackham le 13 mai 2016. C’est d’ailleurs autour de ces deux oeuvres que tourne l’exposition.

Divisée en deux parties, celle-ci propose dans la première une sorte de salon de lecture qui permet de se familiariser avec l’oeuvre de Liv Strömquist. Un écran de télévision et des casques audio sont à la disposition des visiteurs pour visionner une interview très intéressante de l’auteure réalisée par Torun Börtz et Neta Norrmo pour l’Institut Suédois, et dans laquelle L. Strömquist retrace son parcours et développe sa façon de travailler. Dans la deuxième partie de l’exposition, des affiches et des extraits de ses planches sont exposées.

SAM_4987

Photo : Lucas Hesling

Comme à son habitude, l’Institut Suédois honore un artiste à travers une exposition courte mais complète et très agréable, et qui vous donne l’occasion de découvrir en grand ce qu’on a l’habitude de voir en petit dans les vignettes de bandes dessinées. Surtout, l’exposition est parvenue à aller au-delà de l’objet « bande dessinée » et à retranscrire l’univers unique et particulier de Liv Strömquist, notamment à travers sa série de portraits de femmes ou ses détournements d’oeuvres d’art (comme celui du baiser de Gustav Klimt).

Le Divan de Liv – ou l’art de Liv Strömquist de réunir Whitney Houston et Sigmund Freud en BD. Du 13 mai au 23 octobre 2016. Entrée libre et gratuite. Mardi-dimanche 12h-18h.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s