Films & séries

Notre critique de « Mr. Ove », la nouvelle comédie de Hannes Holm

Après S*M*A*S*H (1990) et la trilogie Sune (2012-2014), Mr. Ove est la nouvelle comédie du réalisateur Hannes Holm et sa première à sortir en France. Elle sort au cinéma le 14 septembre 2016.

MR OVE - photo 2 - Tre VÑnner Produktion AB.jpg

Source : Paradis Film

Alors que la mode des polars scandinaves se poursuit, Mr. Ove (En man som heter Ove) s’inscrit dans une autre vague d’adaptations littéraires, celle des comédies sentimentales scandinaves comme Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (Hundraåringen som klev ut genom fönstret och försvann, 2014) de Felix Herngren. Le film de Holm est adapté du roman Vieux, râleur et suicidaire (En man som heter Ove) de Frederik Backman publié chez Pocket en 2015. Alors que le rouge et le noir représentent la marque de fabrique du polar scandinave (les couleurs de l’édition Actes Sud), on remarque ici une dominante de bleu, et un intérêt pour des personnages antipathiques qui révèleront leur humanité par l’évocation de leur passé.

Un film complaisant à force d’empathie forcée

C’est le cas avec Mr. Ove, qui raconte l’histoire d’un homme grincheux et dépressif qui passe son temps à surveiller et à garantir de façon excessive la tranquillité de son quartier, au point de se mettre à dos tout le voisinage. Mais peu à peu, les voisins vont apprendre à l’aimer tel qu’il est et à déceler son humanité.

MR OVE - photo 6 - Tre VÑnner Produktion AB.jpg

Source : Paradis Film

Le sous-titre du film l’annonce d’ailleurs, « Il vous déteste. Vous allez l’adorer ». Et c’est ce à quoi s’évertue Hannes Holm. Durant tout le film, il s’efforce de rendre touchant ce vieux sénile et exécrable, notamment à travers de nombreux flash back qui visent à montrer combien, par le passé, le personnage d’Ove a été formidable. Mais ces effets, ajoutés à une musique omniprésente, amplifient la lourdeur du film, présente dès les premières minutes  lorsque le spectateur comprend qu’il va devoir faire face à toutes ces tentatives pour rendre sympathique ce personnage.

Hannes Holm met donc tout son film au service d’une dramaturgie bien pensante et interminable (le long-métrage, beaucoup trop long, dure presque deux heures), qui de manière complaisante pousse le spectateur à avoir de l’empathie pour le personnage principal, et ce sans finalement beaucoup d’humour mais énormément de bons sentiments, au point que l’accroche cynique du film se révèle malheureusement trompeuse.

Une fresque historique sur fond d’histoire suédoise

Finalement, s’il y a quelque chose à sauver de Mr. Ove, c’est son approche de l’histoire suédoise, notamment l’accent mis sur l’automobile. Hannes Holm porte un regard intéressant sur Ove, qui voue une passion pour les voitures. À travers ses flash back, le réalisateur fait évoluer les modèles d’années en années, et s’amuse à comparer les modèles, des marques suédoises Saab et Volvo à BMW, jugée vulgaire, en passant par la marque Renault ouvertement snobée par le personnage.

MR OVE - photo 4 - Tre VÑnner Produktion AB.jpg

Source : Paradis Film

La belle photographie colorée de Göran Hallberg y est pour beaucoup dans le récit du passé de Ove, bien que la reconstitution des époques logiquement différentes ne semble pas vraiment évoluer, avec des personnages au look des années 1950.

Mais Hannes Holm ne semble pas avoir trouvé de juste mesure entre le passé et le présent, et semble avoir voulu arranger le tout à grand renfort de flash back, de musique et d’une voix off qui n’apparaît que lorsque ça facilite la narration.

La comédie sentimentale à la suédoise, un genre prometteur ?

C’est dommage, car on aurait aimé que le réalisateur approfondisse soit l’aspect historique de son histoire, soit l’aspect cynique du personnage au présent. Mais adaptation littéraire oblige, Hannes Holm n’a sans doute pas été totalement libre de ses choix. Peut-être que les romans dont sont tirés ces comédies sentimentales ne sont finalement pas si adaptables à l’écran.

Néanmoins, il faut saluer la prestation de l’acteur Rolf Lassgård, qui a remporté le Guldbagge du meilleur acteur pour son interprétation de Ove. Légèrement grimé, il incarne à la perfection ce vieil homme antipathique.

MR OVE - photo 9 - Tre VÑnner Produktion AB.jpg

Source : Paradis Film

Mr. Ove (En man som jeter Ove), de Hannes Holm, avec Rolf Lassgård, Bahar Pars, Ida Envol, Filip Berg. Produit par Tre Vänner Produktion AB. Distribué par Paradis Films. Durée : 1h56. Sortie le 14 septembre 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s