Découvrir

Lagom: un mode de vie cher aux suédois

C’est la nouvelle année, le moment des bonnes résolutions… pourquoi ne pas en profiter pour mettre un peu de lagom dans votre vie quotidienne ?

Lagom fait partie de ces mots intraduisibles dans d’autres langues que leur langue d’origine. Comme hygge en danois qui exprime une atmosphère confortable et chaleureuse de bien-être ; ou encore fernweh en allemand, qui traduit une envie irrépressible de voyager.

La définition de lagom dans le dictionnaire serait « juste assez » ou « ni trop, ni pas assez ». Il exprime une idée de modération, subjective à chacun.

Mais au-delà d’une idée, il représente aujourd’hui une philosophie, un mode de vie basé sur l’équilibre. Un état d’esprit qui consiste à se contenter et apprécier ce que l’on a. Ne pas en faire trop, ne pas en avoir trop.

À une époque où vivre dans l’excès est monnaie courante, lagom peut être un bon principe à appliquer pour redéfinir ses priorités.

IMG_1211

Les livres sur le sujet sont de plus en plus nombreux.

Lagom est une règle sociale implicite, ancrée dans la culture et dans la vie quotidienne. On le remarque dans le caractère réservé de beaucoup de suédois. Ce qui est généralement pris pour de la froideur ou de l’indifférence, n’est souvent en fait que de la retenue. Respecter l’espace personnel de l’autre est important. Contrôler ses émotions également. Etre dans la norme.

Il est très mal vu de se vanter, de vouloir monopoliser l’attention ou de montrer des signes ostentatoires de richesse. L’extravagance est de mauvais goût.

Tout se résume en un proverbe : « lagom är bäst » (lagom is best).

Le mieux, c’est la juste mesure.

Comment l’adopter ?

18953249_1117451125065698_4530572182404862422_o

Les paysages de Skåne, avec leur beauté simple, ont quelque chose de très lagom.

Profiter de ce qu’on a autour de nous : la nature, par exemple. Les suédois aiment passer leur moindre temps à l’extérieur et profiter de l’Allemansrätten, le fameux « droit à la nature ». D’où leur proverbe, « il n’y a pas de mauvais temps, seulement des mauvais vêtements. » Leur amour de la nature les amène naturellement à la protéger, et la Suède est l’un des pays pilotes en matière de développement durable. Cela nous amène à…

Adopter un mode de vie écologique, respectueux de l’environnement. Par exemple, consommer moins, mais mieux. Penser éthique. Recycler. Economiser l’énergie. Réduire le gaspillage.

Passer des moments simples en famille ou entre amis, comme lors du Fredagsmys, ou d’une pause fika. Déguster, mais raisonnablement.

Adopter un intérieur et une garde-robe minimaliste. Dans la mode et le design, la tendance est au minimalisme. Ce sont la qualité et la durabilité qui priment. À Lund ou à Stockholm, on ne compte plus les boutiques de seconde main.

Faire de l’exercice. Assez pour être en forme, mais sans s’épuiser. Avez-vous entendu parler de la gym suédoise ?

Les règles ci-dessus sont bien évidemment des exemples. Un mode de vie lagom ne consiste pas en des règles strictes et autoritaires ; ce serait anti-lagom.

Le tout est de trouver son juste équilibre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s